Les constructions sur l’écovillage, essaient d’allier tradition écologie et innovation.

Le paysan malgache vit dans des maisons rudimentaires qui sont très différentes d’une région à l’autre. Ils utilisent les matériaux locaux. Nous n’abordons ici que l’habitat des Hauts Plateaux et plus particulièrement celui de l’Ecovillage..

  • Fabrication des briques crues

écologie : briques-crues-pour-constructions
Les constructions en briques

La terre ici est argileuse et propice à la fabrication de briques. Les constructions sont faites à base de briques crues élaborées sur place.

 

écologie : fabrication des briques
Fabrication des briques à partir de la terre glaise
écologie : Moulage des briques
Moulage des briques

 

écologie : Séchage des briques
Séchage des briques
écologie : briques détruites par la pluie
Pluie sur briques en cours de séchage

Les constructions en briques sont tributaires des intempéries. Les briques sont fabriquées à la saison sèche, elles ne tolèrent pas la pluie avant d’être complètement sèches. Nous voyons ici des briques qui ont été fabriquées trop tard dans la saison. Elles retourneront à la terre en quelques pluies sans la moindre pollution. L’écologie est respectée.

La brique cuite est également utilisée dans la région.

 

 

  • Tradition, écologie et inovation

écologie : maison sac
Maison réalisée en sac de terre puis crépie

L’épaisseur des murs assure la résistance au vent et protège de la chaleur estivale. Un crépi de terre recouvre les briques. Pour assurer une durabilité plus importante, il est parfois mélangé avec du ciment. Autrefois, les malgaches utilisaient du blanc d’œuf à la place du ciment. On peut ainsi voir des murs intacts qui ont des centaines d’années.
Les toits sont faits de tôles ou de chaume ramassé sur place. il n’y a pas de chauffage dans les maisons.

écologie : maison réalisée à partir de sacs de terre
intérieur de la maison sac

Ici les murs sont faits de sacs remplis de terre

écologie : toits de chaume et murs en briques crus crépi avec terre & ciment
La maison d’accueil

La maison d’accueil est plus innovante. Elle sort des constructions locales tout en respectant l’écologie

écologie : abris fabriqué de bois et de paille du terrain
Fabrication d’abrris
écologie : abris bois et paille
Abris soleil et pluie

Constructions d’abris pour le soleil fabriqués de bois et de paille ramassée sur le terrain

 

  • La cuisine

 

Cuis
pièce ouverte pour cuisine au bois
écologie : Chauffage au bois controversé il participe à la déforestation.
Chauffage au bois

Traditionnellement, la cuisine se fait dans une pièce ouverte sur l’extérieur .   Elle consomme beaucoup de bois. C’est une des causes de la déforestation.

Cependant, les malgaches sont très débrouillard et astucieux

écologie : four solaire
Four solaire
écologie : brasero faible consommation
Fatapera Braseros faible consommation

Des solutions alternatives sont proposées à l’écovillage.

Le four performant – développé par ADES – consomme jusqu’à 65 % moins de charbon ou de bois.   Elles sont très peu utilisées. Le poids de la tradition est très fort ici. Les braseros les plus rependus fonctionnent au charbon de bois qui dévaste les forets.

  • Les Sanitaires 

Les toilettes sont à l’extérieur de la maison.

écologie : toilettes-sèches
Toilettes sèches extérieures

Les toilettes sèches sont une innovation appréciée pour sa faible consommation en eau, son absence d’odeur et le compost réutilisable pour les plantations au bout d’un an ou deux. Le seau est vidé régulièrement dans un trou dans lequel seront planté des arbres ultérieurement : écologie respectée.

écologie : Toilettes sèches et douche solaire
Toilettes sèches et douche solaire

Des compromis ont été réalisés dans la maison d’accueil (les toilettes sèches sont à l’intérieur)

Comme dans la majorité des maisons malgaches, Il n’y a pas d’eau courante.

 

  • L’électricité

écologie : Panneau solaire 100 Ah
Panneau solaire 100 Ah

L’électricité quand elle existe est fournie par de petits panneaux solaires

Généralement, un seul panneau de 100 Ah est utilisé et donnent quelques heures d’éclairage mais qui n’autorisent pas l’utilisation de moteurs.

Il y a dans ces maisons le stricte nécessaire pour vivre

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *